Tour Guinigi

La Tour Guinigi est la tour de Lucques la plus importante et il s’agit de l’un des monuments les plus représentatifs de Lucques. Sa principale caractéristique est la présence de quelques chênes verts en sa sommité. Au début du XIVème siècle, Lucques était fière de son grand nombre de tours et de clochers qui étaient le symbole d’une famille importante qui en avait une dans son propre palais.
Suite à un édit, une limite fut définie à la hauteur des tours et la famille Guinigi désormais patrons de la ville créèrent la tour aux arbres afin que ceux qui s’approchaient de la ville la virent comme la tour la plus haute.

Les remparts de Lucques

Les remparts de Lucques sont le plus bel exemple en Europe de remparts construits selon les principes de la fortification moderne qui est complètement intègre dans une grande ville. L’enceinte actuelle, d’une longueur de 4 kilomètres 223 mètres est en effet le fruit de la dernière campagne de reconstruction débutée en 1504 et achevée seulement en 1645 selon un projet envoyé par Alexandre Farnèse des Flandres.
Agencés en 12 courtines et 11 bastions (appelés en ville remparts) et d’une plateforme, ils ne furent toutefois jamais utilisés pour se défendre d’un assaut au contraire des remparts les plus anciens puisqu’ils furent conçus comme force de dissuasion contre d’improbables cibles expansionnistes du Grand-Duché de Florence. La fortification a été transformée au cours du XIXème siècle en une agréable promenade piétonnière et représente avec ses remparts et ses prés le principal parc urbain destiné pendant la belle saison au théâtre naturel pour des spectacles et évènements.

Le centre historique de Lucques

Lucques, magnifique ville artistique toscane est encore aujourd’hui entourée de ses anciens remparts qui autrefois la défendaient, aujourd’hui elle conserve ce bijou architectural qui se sertit sur le plan de la ville comme des pierres précieuses sur un diadème. Placée sur la route francienne et accueillant une relique religieuse très importante comme celle du Volto Santo, la ville en tira de grands bénéfices surtout pendant le Moyen-Age. Son passé glorieux se reflète aujourd’hui dans l’abondance et la beauté de ses monuments.
La visite de la Piazza Anfiteatro demeure incontournable qui dans sa forme outre son nom conserve ses origines intactes ou bien la Tour Guinigi, aussi splendide que particulière avec ses chênes verts plantés en sa sommité.
Ville aux cent églises, autrefois fortement religieuse, on en comptait plus de cent, restitue au visiteur une paix et une tranquillité difficilement trouvable de nos jours.

S. Martin – la Cathédrale

La Cathédrale de Saint-Martin de Lucques fut édifiée dans un quartier secondaire de la ville et en contraste avec son importance, elle donne sur une placette et d’autres bâtiments d’adossent sur sa construction.
La Cathédrale de Saint-Martin de Lucques doit son origine à San Frediano, évêque de Lucques dans la deuxième moitié du XVIème siècle. Sa façade, œuvre de Guidetto, en marbres polychromes se caractérise par sa proximité au style architectural pisan avec ses trois galeries à colonnades soutenues par des pilastres ciselés et décorés; à admirer également la lunette de la Déposition du Christ de Nicola Pisano ainsi que la statue de Saint-Martin Le Pauvre. Dans la Cathédrale de Lucques, nous trouvons le tabernacle du Volto Santo qui contient et protège une croix byzantine du VIIème siècle vénérée pendant la procession nocturne de ‘Sainte Croix’ pendant le mois de septembre.
Puis des toiles des célèbres Domenico Ghirlandaio, Cosimo Rosselli, Tintoret, Federico Zuccari, Domenico Passignano.
A l’intérieur de l’église et à côté de la sacristie, on peut voir le monument funèbre d’Ilaria del Carretto, réalisé par le sculpteur Jacopo della Quercia entre 1406 et 1408. Il représente la dame lucquoise, épouse de Paolo Guinigi à laquelle, morte très jeune après un accouchement, fut dédié le sarcophage en marbre. Le sarcophage représente la jeune fille allongée, richement vêtue et gisant sur un catafalque décoré de putti en arrière-plan. Aux pieds de la jeune fille git un petit chien, symbole de la fidélité conjugale.

Vagli - la Garfagnana

Perle d’un territoire à découvrir (La Garfagnana), ce pays était un bourg formé de quelques maisons très simples fondé en 1200 par une colonie de ‘ferrieri’ (forgerons) lombards qui, après la conquête des Este obtinrent du Duc De Modène de remarquables exonérations fiscales. En 1946, elle dut être abandonnée parce qu’un barrage fut construit sur le torrent Edron pour produire de l’énergie électrique et le petit pays fut englouti.
Un lac artificiel a été créé, Vagli Sotto et tous les dix ans le bourg se réveille de son sommeil pour un entretien de l’installation en le vidant.
Flâner parmi les maisonnettes sans toits, construites en pierre, aux entrées très basses ou s’arrêter pour contempler le clocher – pratiquement intact - de la petite Eglise de Saint Théodore procure une sensation unique.

Les villas de Lucques

On en compte plus de trois cents, grandes, petites, ce sont les villas que les Lucquois construisirent au fil des quatre siècles dans la campagne environnante de la plaine de Lucques. Nombreuses sont celles qui peuvent être visitées en offrant au visiteur un témoignage éternel de valeurs qui partent de l’architecture en passant par le paysage, sans oublier l’agriculture, les activités traditionnelles où il pourra également trouver des lieux calmes et de méditation, de contemplation et de régénération de l’esprit où il est nécessaire d’y pénétrer sans l’inquiétude pyrétique du touriste et du temps. En d’autres termes, aux pas feutrés.

Pont du Diable - Borgo a Mozzano

Le pont della Maddalena ou du Diable est une construction médiévale impressionnante qui traverse le fleuve Serchio à quelques centaines de mètres après avoir passé Borgo a Mozzano en provenant de Lucques le long de la Nationale SS12 de l’Abetone et du Brennero en direction de la Garfagnana.
Le pont peut être traversé à pied, il convient de se garer dans le parking aménagé le long de la Nationale SS 12 de l’Abetone et du Brennero, juste en face d’un restaurant et à partir de là, traverser le pont à pied.
Le pont della Maddalena est la principale attraction de Borgo Mozzano et il s’agit d’un très beau pont médiéval en dos d’âne formé d’arcades majestueuses, édifié peut-être sous la volonté de la comtesse Matilde di Canossa (XIème siècle), et fut restructuré et restauré par Castruccio Castracani au XIVème siècle.

Versilia

La Versilia s’étend sur 165 km2 environ de plaines et de montagnes. La côte est parsemée d’innombrables pinèdes, la plus connue étant le Parc de la Versilia qui s’étend sur 80 hectares à Marina di Pietrasanta.
Le Chef-lieu de la Versilia est Pietrasanta avec ses richesses artistiques, culturelles et environnementales.
Forte dei Marmi est la capitale du tourisme vip de la zone, destination touristique mondaine également pour ses bars nocturnes alors que Viareggio est magnifiquement décorée en style liberty et est connue pour son Carnaval.
La Versilia est principalement connue pour ses locaux griffés et est extrêmement mode comme la Capannina de Franceschi, la Bussola, il Seven Apples, l'Ostras Beach, le Twiga (propriété de Flavio Briatore) et tant d’autres.

On Web snc
.:: Ristorante Pizzeria K2 ::. - Via dell'anfiteatro 107 - 55100 Lucca
Tel. (+39) 0583 467170 - Fax. (+39) 0583 1713412
P.IVA 00883070468